microjournal

intime comme crie le monde.

ta main, son poids de nuditéperdons-nous en paroles excessivestu seras mon humanité, son incertitudema foule, tu seras ma violence terrifiéequittons, …

tu n’es plus leur labyrinthe.

pousse ta joie, pleine volage tu te perds excessive avance trouble comme vient l’embarras tu n’es plus leur labyrinthe leur …

mots grains te quittent.

abandonne tes joues au visage déleste l’air oubliera sa tristesse ton rire serré en bouche retiens tes yeux, dents sourdes …

nos doigts d’amour maigre.

par quel ciel blancle réel d’hier s’est rétrécihier encore nousvaste lieu, masseton emprise consentietu as été mon amour, le sens …

craquer la vie sur ses joues.

ils tiennent leur visagecomme murs familiersles yeux évitent le tremblement des peauxpetites secousses d’invisibilitéils se connaissent, ne s’arrêtent pas (extrait) …

tu écris, te terres.

récit piétiné de voix closeslents chants de dehorsroutine de fenêtres,ta douleur ordinairehonte et honte d’en souffrir (extrait) #LittéraTube #VidéoEcriture micro …

tu écris, te terres.

devant les mots comme mendianteque leur automne t’écrivelangue des limitesprivée, avidetu guettes ton dû (extrait) #LittéraTube #VidéoEcriture #Ecrire micro journal …

comme chute la nuit.

elle parle comme chute la nuit rêves assaillis ma vieille vie, elle pense elle ne craint pas l’usure mais les …

impro•visage (7).

j’improvise à simple hauteur de micro. dire le lien au pays, en langue maternelle (avec sous-titrage). #LittéraTube #VidéoEcriture #Liban micro …

tes yeux pierres.

quand le regard fuit quand vos silences me privent immobiles rêves, vos visages surfaces je cherche avec les mains os …

terre d’insomnies diurnes.

éprouver le goût charnu des jambes qui portent les jours je suis geste de paume ouverte les objets tombent de …

désordre de paroles ailées.

tu ne vois pas tes motsne vois pas mon corps s’affaissertoi et vous ici, nous sommes interditsdistance santénous, lacunes de …

bavarde de galops éloignés.

langue monastiquema peau, remords de racines rondessurfacele tout du corps contrela voix ignore ce qui se cachesous la poudre des …

quand le silence aboie les nuits.

se touche la mainses ongles, présence minéralefrêles vagues déplacéessur les pas aimantés des nuageselle oublie sa mémoirechose usée des passages …

comme œil creusé en main.

je perds le mondeénigme de geste dans l’instant faibledisparaître d’autruima solitude de dents heurtéesd’inquiètes côtesdemeure d’aprèsgouttes d’os mous (extrait) #LittéraTube …

que peut.

comme animale, à l’affût du paysque peuvent mes yeuxsèche douleur des muraillesmes dents comme prisonle drame n’est pas à mesure …

j’attends le passé.

comme nuitses silences aux vitres maladroitescomme nuit, j’attends courbevaine intranquillej’attends le passé, gestes perdusl’enfance au calme faux (extrait) musique : …

%d blogueurs aiment cette page :