litteraTube

tu écris, te terres.

récit piétiné de voix closeslents chants de dehorsroutine de fenêtres,ta douleur ordinairehonte et honte d’en souffrir (extrait) #LittéraTube #VidéoEcriture micro …

tu écris, te terres.

devant les mots comme mendianteque leur automne t’écrivelangue des limitesprivée, avidetu guettes ton dû (extrait) #LittéraTube #VidéoEcriture #Ecrire micro journal …

comme chute la nuit.

elle parle comme chute la nuit rêves assaillis ma vieille vie, elle pense elle ne craint pas l’usure mais les …

impro•visage (7).

j’improvise à simple hauteur de micro. dire le lien au pays, en langue maternelle (avec sous-titrage). #LittéraTube #VidéoEcriture #Liban micro …

tes yeux pierres.

quand le regard fuit quand vos silences me privent immobiles rêves, vos visages surfaces je cherche avec les mains os …

terre d’insomnies diurnes.

éprouver le goût charnu des jambes qui portent les jours je suis geste de paume ouverte les objets tombent de …

désordre de paroles ailées.

tu ne vois pas tes motsne vois pas mon corps s’affaissertoi et vous ici, nous sommes interditsdistance santénous, lacunes de …

bavarde de galops éloignés.

langue monastiquema peau, remords de racines rondessurfacele tout du corps contrela voix ignore ce qui se cachesous la poudre des …

quand le silence aboie les nuits.

se touche la mainses ongles, présence minéralefrêles vagues déplacéessur les pas aimantés des nuageselle oublie sa mémoirechose usée des passages …

comme œil creusé en main.

je perds le mondeénigme de geste dans l’instant faibledisparaître d’autruima solitude de dents heurtéesd’inquiètes côtesdemeure d’aprèsgouttes d’os mous (extrait) #LittéraTube …

que peut.

comme animale, à l’affût du paysque peuvent mes yeuxsèche douleur des muraillesmes dents comme prisonle drame n’est pas à mesure …

j’attends le passé.

comme nuitses silences aux vitres maladroitescomme nuit, j’attends courbevaine intranquillej’attends le passé, gestes perdusl’enfance au calme faux (extrait) musique : …

corps de reptile immédiat.

tu évites cette chose inquiètehumain de formes et de feuilles inutilesil est hasardeuse vie maintenanttu évites son immobilitésimple repos de …

tenir leurs os, leur sang de bois.

trembler d’austère douleurla distancecorps captifs d’anciennes démencesje suis de cette terre qui mange son humushantée d’oublis (extrait) Musique : Omar …

la petite a détruit ses larmes.

elle gamine, voix d’encre quand tout d’elle recule je ne peux pas (extrait) #LittéraTube #VidéoEcriture #Liban micro journal 128-2020.08.04

ta vaine.

je suis ta distante lâche je fuis tes sons mais mon corps obsédé (extrait) #LittéraTube #VidéoEcriture #Journal micro journal 127-2020.08.03

quelle malédiction nous répète.

ce que vos gorges bénissentmanne de récits aux lèvresmais mon écoute est pauvresourde incertitudevos bruits, rumeurs et tabousvos contes, champs …

%d blogueurs aiment cette page :