(…) la faute du corona,
sans le corona, tu serais avec nous
l’accent de ma mère, quand elle le dit
éloigne le drame et le rapproche
on partage même désastre, baroque dans son phrasé altéré
est-ce encore identique menace, je doute (…)
#LittéraTube #VidéoEcriture #Journal

micro journal 74/2020.04.12
à cette même date du 12 avril, en 2019
même jour d’avant (6) // confinement J27