autofictiographie du confinement, extime
confinement J1

extrait : dire « je t’aime » en libanais, c’est t’aimer autrement
j’écoute craquer mes os, mon corps castagnettes
j’ai pleuré de ne pas être née garçon
la vérité sans tri, à l’angle des catastrophes
je peine à lire ma langue maternelle, enfant je trébuche sur les lettres (…)
#LittéraTube #VidéoEcriture #Journal