tu langages erreur sur son visage
tes sons sous sa langue
dénonce, lune dans tes creux
la nuit deux de son silence
tu es peau de sa bouche
fruit précoce comme mort
tu retiens sa main, heurtée
clarté des dos qui partent.