s’égouttent les mots
ma pudeur
mon merci
ta main que je ne peux pas
poigne de joie tassée
à nos pieds graves
merci se tient
attentif noyau
étreinte des origines qui n’osent pas
merci comme péché de foi
ma démesure