le souffle de la langue, sa masse

Extrait : (…) j’appelle ma mère
je ne me dis pas, je parle langue
je ne parle pas de cèdre, je dis les arbres
splendeur de leur humilité d’arbre
solidité de leur ombre
je parle le souffle de la langue
sa masse
les vents de ma langue, ses accidents
j’appelle le passé, je parle à la mer
je m’emplis des voix de mes aimés lointains
je fatigue la peine, qu’elle se taise (…)
#LittéraTube #VidéoEcriture #Journal

le texte de cette vidéo est également à lire ici:
lien à venir