Extrait : (…) sa masse le réel de sa peau ses regards humides d’amour
pris au piège du corps à corps tu te redéfinirais poussière
tu évites son visage comme si voir était l’acte qui réveille qui remet en mouvement ces trouées de peau qu’on traîne sur la face (…)
#LittéraTube #VidéoEcriture

le texte de cette vidéo est également à lire ici:
lien à venir