de lieu commun en éclat de sens, mots se délient
je chute, tendue comme brutalité de rêves
je crie, verticale liturgie des fins
l’ombre des seuils écoule ses jours affranchis
mes récifs d’instants sustentent le temps d’impatience

je suis brume lente, pensée de biais
ma douleur tangue sur la main, opaque comme veines
regarde la folie courir sur les doigts, mais palpe-la donc
vulnérable peau ne retient les visages
ils me reviennent et hantent

je suis cap de silence; à tout retour, peines
le hasard veut que j’aboie l’absence
tout tu, j’invoque la peur, j’en suis pleine
implore le geste qui manque
j’ai mal à ma mort

je chute, idée informe

la vidéo réalisée avec ce texte est également visible ici:

https://graciabejjani.fr/2019/07/30/jaboie-labsence-video/