tu te tiens au seuil; m’étourdis déjà
tu surgis, improbable
au seuil et tu me précipites
ébranles vie, barattes ses virgules
et le clignement des instants
je romps
m’altère en baroque nous
je tombe en toi
turbulente de toi
qui hantes
tu pulses l’ombre
tout geste est scansion de toi
je songe, m’endors dans ton sang, le goût
je me meus dans tes plis
tu me creuses, m’éventres
frétillements, ma fureur de toi
mes heures se livrent à ta face
les secondes dérivent de gravité
me recueillir sur tes seuils, en vertige d’absence
dans l’urgence désormais à renverser le réel
et m’abasourdir sur ta peau.

la vidéo réalisée avec ce texte est également visible ici:

https://graciabejjani.fr/2019/06/16/me-meus-dans-tes-plis-video/