terre bascule.

gracia bejjani ecriture poesie poeme litterature photo metaphore

puis terre bascule
comme toboggan, manque de mer
on laisserait chuter le corps
puissance quand s’abandonne
enfin s’abandonne, se brise
claquement sec de joie
et tout rirait d’excitation
cosmique