entre deux os
dans ton dos
contre ta rudesse
ma chair se rejoint.

ta douceur, déposée
moiteur intime
la suavité, combat à deux. dans tes creux.