fin de journée, c’est parfois par terre.
on ne lui demandera pas de penser, et quand il parle, les mots se cassent au sol.
fatras et personne pour ramasser ses fragments.