« C’est l’après qu’il faut retenir, tenir, mais avant le prochain avant pour ne pas que ce soit trop tard après, toujours trop tard.
faut se répéter les après pour les avant à venir, que ça ne se répète pas. »
halète-t-elle.