«quand je ne veux pas être vue entendue sue… je me planque dans mon corps, je me remets à sa protection»,
confie-t-elle; ce corps qui l’expose, perméable à tous bruissements.